Vous êtes ici : Accueil > LAVUE - Séminaire Risques urbains, (...)
  • LAVUE - Séminaire Risques urbains, migrations et engagements - (...)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Laboratoire Architecture, ville, urbanisme, environnement - LAVUE 

     

    Séminaire Risques urbains, migrations et engagements

    Approches internationales et postures de recherche - 2015-2016

     

     

    La planète ville prend une consistance radicalement nouvelle de ce qu’étaient les divisions anciennes entre ville/campagne, études urbaines et rurales. Si elle est vécue comme le lieu de nouvelles accumulations de savoirs et de richesses, des risques globalisés d’une nouvelle nature se font jour. Les crises urbaines émergentes des dernières années, depuis la banlieue napolitaine face à l’enfouissement de déchets toxiques en passant par la place Taksim à Istanbul jusqu’à à Rio de Janeiro interpellent le chercheur et plus largement les études urbaines et migratoires. Le mouvement planétaire pour la décroissance ou la prise en compte du droit à la ville anime d’un même élan des périphéries populaires des pays occidentaux et des grandes métropoles des pays émergents. Face à la prise en compte de ces risques induisant parfois de nouveaux mouvements migratoires et à la demande croissante de démocratie, les réponses couvrent une gamme très large et parfois inédite de réponses. La prise de conscience croissance des risques environnementaux et urbains incluent la quête de réponses aux nouvelles inégalités et un renouvellement de la sociologie des mobilisations à la recherche d’une approche des alternatives, fussent-elles produites par des mouvements citadins ou de « nouvelles pratiques » professionnelles.

     

    Ce séminaire doctoral vise à mettre au travail des notions et des approches de chercheurs et d’étudiants en doctorat couvrant l’ensemble du champ des risques urbains avec une perspective méthodologique permettant de réfléchir aux postures adaptées à ces mutations sociales radicales. Il sera ouvert aux étudiants de diverses disciplines et il permettra de réfléchir aux atouts et limites des approches mono-disciplinaires pour construire une posture réflexive sur l’urbain et les migrations vus par les sciences sociales.

     

    Ce séminaire se déroulera autour de cinq séances dont certaines pourront prendre la forme de table-rondes et feront intervenir des chercheurs et des doctorants. Les séances sont ouvertes à tout doctorant.e souhaitant assister, participer, intervenir.

     

    Il est souhaitable de signaler sa venue au préalable de façon à recevoir les documents préparatoires à la séance.

     

     

    Séance 1. Vendredi 06 Novembre 2014 (14h00-18h30)

     

       Périphéries urbaines et mobilisations

     

    Comment appréhender les mobilisations dans les périphéries populaires des villes africaines soumises à une forte vulnérabilité et à de forts apports migratoires.

     

    . Léandre Guigma (doctorant Université Paris 8, CRH-Lavue), « Genèse et la transition urbaine et politique dans les quartiers auto-produits de Ouagadougou »

     

    . Romain Leclercq (doctorant Université Paris 8, Lavue), « Les mobilisations vues des quartiers populaires « à risques » d’inondations, le cas de Dakar » 

     

     

     

    Séance 2. Vendredi 19 février 2016 (09h30-12h30)

     

      SUBALTERNITE, VILLES ET RISQUES 

     

    .  Marta Pappalardo, « Orientalisme métropolitain. Production de la ville et subalternité interne dans les quartiers centraux de Naples et du Caire »

     

    . Romain Leclercq (doctorant Université Paris 8, Lavue), « Subalternité dans les approches urbaines : actualité et utilité du concept » (titre provisoire)

     

     

     

     

    Séance 3. Vendredi 18 mars 2016 (14h00-18h30)

     

    LA RECHERCHE EN PARTICIPATION : PRINCIPES ET ENJEUX

     

    . Aurélie Landon et Benjamin Leclercq (doctorants Université Paris 8, Lavue), « La recherche « embarquée » chez les professionnels de la participation. Le paradigme de la co-construction, des missions externes aux pratiques internes ».

     

     

     

     

     

    Séance 4. Lundi 4 avril 2016 - (9h30-12h30)

     

    ETHNOGRAPHIE EN TERRAINS RISQUES

     

    Ouverture de séance et communication par Mauro Van Aken, Professeur en Anthropologie, Université Milan-Bicocca (Italie) : "Savoirs locaux et agriculture dans un territoire urbanisé sous occupation militaire (Cis-Jordanie)"

    PrésentationClément Deshayes, Doctorant en Anthropologie, LAVUE/Paris 8 : "Faire du terrain au Soudan sur les mouvements urbains de contestation de la jeunesse à Khartoum"

    Séance discutée par Barbara Casciarri (Université Paris 8/Lavue)

     

     

     

     

    Séance 5. Vendredi 27 mai 2016 (14h00-18h30)

     

    APPREHENDER LES REPRESENTATIONS DES ACTEURS

     

    Séance présentée par Maurizio Memoli, professeur à l’université de Cagliari et chercheur invité au Lavue Méthodologies visuelles et formes de représentation de l’espace dans la recherche urbaine (Marseille, Cagliari, Tunis, Salvador de Bahia)

     

    Séance ouverte, sur demande des doctorants

     

     

     

    Animation scientifique  : Agnès Deboulet (Professeure sociologie, Université Paris 8, CRH-Lavue) et Adelina Miranda (Professeure sociologie et anthropologie, Université de Poitiers, Migrinter). 

     

    Université Paris Ouest Nanterre – Bâtiment Max Weber/SHS – 4ème étage – 200, avenue de la République – 92001 Nanterre cedex –

     

    Inscriptions et indications pour chaque séance des demandes de préparation : agnesdeboulet@orange.fr, adelina.miranda@orange.fr

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page